Cômense

Lorsque le yin rentre dans le yang : les bienfaits de l'automne

Amélie Delaporte-Digard

L'automne est une saison charnière entre la chaleur et le froid, lorsque le yin rentre dans le yang.
Il marque la fin de l'été et la préparation à l’hiver.
En cette saison, le Poumon prend une grande importance. Ainsi, si cette transition est mal appréhendée, des sensations de tristesse et de déprime peuvent être ressenties.

Automne

Afin de traverser cette période avec le sourire, il faut prendre soin du Poumon, mais également préparer le Rein pour que l'hiver se passe sans encombre.
Deux organes vitaux qui maintiennent le bon équilibre en cette fraîche période.

Afin de stimuler nos énergies automnales, voici quelques exercices à pratiquer régulièrement, dans la nature si possible, mais votre salon peut très bien faire l'affaire.

Mettez-vous debout, les pieds écartés de la largeur des épaules.
Sentez vos pieds enracinés dans le sol. Tout le corps est droit, érigé vers le ciel.
Observez votre respiration s'apaiser, s'allonger, et redevenir ventrale.
Lorsque vous vous sentirez bien dans cet apaisement, sur une longue inspiration, levez lentement les bras sur les cotés, jusqu'en haut.
Ressentez l’étirement de tout votre corps lors du passage poumons pleins.
Puis, à l’expiration, redescendre les bras doucement.
Les bras et les épaules sont entièrement détendus lors de la suspension poumons vides.
Cette respiration accompagnée des bras est à faire au moins 15 fois.

Après quelques instants, ayant ressenti les effets de la respiration précédente, un deuxième exercice vient compléter les besoins de l'automne.

En restant dans cette position debout, frottez énergiquement le bas du dos avec les mains, jusqu'à ce que la sensation de chaleur dans la zone se manifeste.
Gardez toujours quelques instants de calme pour apprécier cette douce chaleur qui se répand dans votre corps. 


Marcher dans la nature en respirant profondément et consciemment est également un excellent exercice.

ortie.png


La nature nous offre également de nombreux bienfaits.

Parlons d'une plante que l’on trouve facilement surtout si vous avez un jardin : l'ortie.
L'Urtica dioica est cette fameuse plante piquante qu'on trouve à foison dans nos contrées.
Grâce à ses feuilles, ses graines ou encore ses racines, l'ortie nous offre ses bienfaits.

L'ortie régule les fonctions vitales de l'organisme.
Elle stimule le système immunitaire et améliore la résistance physique.
Elle régule l'équilibre acido-basique grâce à son action alcanisante.
Elle est également très anti-oxydante, pour un ralentissement du vieillissement cellulaire.
Elle contient beaucoup de fer bien assimilable par notre corps. Ce qui en fait un anti-anémique de premier choix.
Elle purifie le corps de nombreuses toxines essentiellement par sa fonction diurétique.
Mais elle est également anti-hémorragique (essentiellement grâce à ses graines), reminéralisante grâce à ses oligo-éléments, anti-allergie, cicatrisante...


Bref vous aurez compris que cette plante, surtout utilisée fraîche, a de nombreux bienfaits régulateurs pour notre corps.

Pour en bénéficier, c'est très simple :

  • En infusion : Cueillez des orties fraîches si possible (utilisez des gants pour la cueillette afin d'éviter les piqûres). Sinon utilisez des orties séchées. Versez de l'eau bouillante. Laissez infuser 3 minutes.

  • En jus frais : grâce à un extracteur de jus, c'est une très bonne base de différentes boissons revitalisantes !

  • En légume : utilisez les jeunes feuilles à cuisiner comme des épinards, ou en soupe.

  • En décoction : à utiliser comme dernière eau de rinçage des cheveux après votre shampooing. Vos cheveux retrouveront ainsi une belle vitalité.


Automnalement vôtre

Amélie Delaporte-Digard

Une rentrée sous le signe de l'apaisement

Amélie Delaporte-Digard

Voici vos petits ou grands lous rentrés pour une nouvelle année pleine d'apprentissages et d'échanges.
L’école apporte beaucoup aux enfants; connaissance, manière d’apprendre, socialisation, intégration. Mais il est évident qu'une part du développement de l'enfant ne peut être prise en compte par nos enseignants qui ont déjà fort à faire.
Il est du rôle des parents et de l'entourage de l'enfant de l'aider à acquérir la confiance en soi et le respect des différences.
A l'école, le sport est enseigné, mais pas la connaissance du corps. Ressentir son corps et agir en fonction est également primordial pour permettre à l'enfant et au futur adulte de comprendre ce qui est bon ou non pour lui.

Yoga des enfants - Inde

De retour d'un long voyage en Inde, j'ai eu de nouveau le plaisir de partager avec des professeurs de Yoga qui se vouent entièrement à la pratique des enfants. Dans des écoles ou dans des temples, ces professeurs de Yoga ou de Méditation sont payés par le gouvernement pour permettre aux jeunes d'accéder à une conscience du corps et de ses émotions bien plus fine. Cette approche est vue comme un apprentissage essentiel dans le développement de l'enfant.

Dès le plus jeune âge, le Yoga permet d'apprendre à écouter son corps. Sentir les réactions du corps face à un étirement ou une compression, différencier avec finesse les endroits du corps par le ressenti.
Il permet également d'appréhender la respiration, action que nous faisons en permanence, mais que personne ne nous a appris à maîtriser. Au delà de la respiration automatique, le fait de prendre conscience de ces échanges gazeux, permet de les augmenter et de les moduler face aux situations émotionnelles.

Yoga signifie Unir. Unir le corps et l'esprit, unir les postures et la respiration, s'unir soi aux autres...
La pratique du yogique agit sur ces différents aspects et peut ainsi aider petits et grands.

Travailler avec les enfants est un merveilleux vecteur pour faire avancer un peu plus les consciences.
En individuel ou en groupe, des cours de Yoga pour enfants ou en famille peuvent être organisés à la demande.

A bientôt pour une pratique joyeuse !

Amélie

La cellule, fondement de notre corps

Amélie Delaporte-Digard

Aujourd'hui je vous propose de vous abandonner dans un monde trop peu connu, celui des cellules.

Méditation

La cellule est l’unité biologique fondamentale de tout être vivant. Elle est autonome. Certains organismes, comme les bactéries, sont unicellulaires; d’autres, tels les animaux ou les plantes, sont multicellulaires.
Le corps humain est composé de plus de cent mille milliards de cellules, et peut être colonisé par dix fois plus de bactéries.

Une cellule est constituée
- d'une membrane qui la délimite
- d'un liquide qui la remplit, le cytoplasme
- d'organites, éléments permettant de créer des protéines, des acides nucléiques (l'ADN entre autre)...

 

Dans les traditions ancestrales asiatiques, nous parlons souvent de conscience cellulaire.
Oublions nos références occidentales pour imaginer et ressentir cela.

La conscience cellulaire, dont beaucoup parlent, serait une réaction et une vie autonome de cellules, malgré et grâce à l'interaction qu'elle a avec son milieu, c'est-à-dire le reste de notre organisme.
Ainsi chaque cellule de notre corps est capable de réagir directement à un stimulus.

Cellule - Lymphocyte B

Pour ressentir ces fabuleuses parcelles du corps, je vous invite à vous asseoir pour simplement observer la qualité de "conscience" dans les mains. Imaginez des milliers de consciences en alerte dans les mains.
Puis augmentez la zone aux bras, épaules, thorax, ventre, bassin, jambes, pieds, cou, tête et visage.
Ainsi tout votre corps n'a jamais été aussi vif, dans une détente palpable.

Au delà de cette prise de conscience de chacune de nos cent mille milliards de cellules, nous pouvons observer nos cellules qui respirent.
Chacune d'entre elle "respire". Pas de la même manière que nos poumons, mais par les multiples échanges qui se font entre la cellule et le milieu extra-cellulaire.
Pour ressentir et augmenter cette respiration, vous pouvez aller plus loin dans l'exercice précédent.
En ayant pris conscience de ces cellules, imaginez que chaque partie du corps s'emplit légèrement à l'inspiration, et se vide légèrement à l'expiration. Après 5 min de pratique, retrouvez une respiration paisible.
Au delà de l'imagination, cet exercice induit une augmentation des échanges. Comme le disent si bien les indiens : l'intention précède le souffle.

De nombreux chercheurs passent leur vie à découvrir encore et toujours l'incroyable monde des cellules. Et beaucoup reste encore à découvrir, autant sur le fonctionnement physiologique que sur le plan énergétique.
Mais le simple fait de les ressentir est déjà en saisir l'essentiel.

 

Amélie Delaporte-Digard

Purifier et respirer !

Amélie Delaporte-Digard

En ce début de printemps, le temps est en plein changement, les fleurs s'épanouissent, les oiseaux chantent de plus belle, notre corps s'adapte à ces nouveaux mouvements. L'énergie du printemps est bien arrivée !

Comme la sagesse populaire de nos contrées nous parle de grand nettoyage de printemps, il est essentiel de purifier notre corps et notre esprit pour mieux accueillir ces énergies de vie en cette merveilleuse saison.

La sagesse indienne nous offre une excellente technique de purification que je vous propose de pratiquer.


Kapalabhati est une respiration purificatrice. En effet elle est classée dans les Kriyas (purifications), en utilisant des techniques de Pranayama (respiration).
"Kapala" signifie crâne, et "bhati" donne une notion de nettoyer et de faire briller.
Ce Kapalabhati purifie en effet tout le système respiratoire, mais au delà de ça, agit en profondeur sur le corps et l'esprit. Cet exercice permet une expansion de la conscience et amène à une harmonisation psycho-corporelle.

Kapalabhati, au même titre que les autres kriyas, permet de débarrasser l'organisme des toxines emmagasinées dans le corps, et des poids mentaux.
Il contribue à éliminer les impuretés du système respiratoire y compris le gaz carbonique. L'oxygène passe alors massivement dans le sang. Et les mouvements du ventre massent les organes, régulant ainsi le transit. Il apaise également le système nerveux.

Kapalabhati doit être pratiqué à jeun. Il est à éviter en cas de grossesse, de grande fatigue et d'hypertension.



Pratique

Entrez dans une assise confortable, jambes croisées, dos droit, épaules détendues, visage apaisé et une respiration douce emplissant le bas ventre.

Faites une grande inspiration : gonflant le ventre, puis les côtes, puis le haut des poumons.
Posez vos mains sur les genoux ou les cuisses en appuyant légèrement, afin de maintenir le thorax en position haute d'inspiration.
La colonne doit être bien droite, la tête étirée vers le ciel.

Une fois toutes ces fondations posées, commençons Kapalabhati.
Par petits à-coups secs contractez le ventre afin de laisser sortir un peu d'air.
Puis relâchez le ventre et laissez l'air rentrer passivement mais furtivement, avant de recommencer l'expiration et ainsi de suite.
Ces enchaînements doivent se succéder rapidement. Les expirations se font en rafale, énergiquement.
Dans son livre Pranayama (que je vous recommande fortement), André Van Lysbeth nous précise un temps approximatif de ces respirations : 2/10e de seconde pour l'expiration, et entre 3/10e et 8/10e pour l'inspiration.

Deux éléments vont donc à contre courant de la plupart des respirations : l'expiration est active et l'inspiration passive, et l'expiration est plus courte que l'inspiration.

Cette pratique étant assez forte, il convient d'y aller progressivement. La 1e semaine effectuez une série de 10 respirations, suivie d’un temps de pause de 30 secondes environ. Faites ainsi 3 séries.
Au fur et à mesure de votre pratique, augmentez le nombre de respirations dans chaque série. La 2e semaine de pratique, essayez 20 respirations par série, et vous pourrez ainsi augmenter jusqu'à 60.

À la fin de votre pratique, retrouvez une respiration paisible.

Ce pranayama est extrêmement purificateur pour votre corps et votre esprit, idéal en ce changement de saison.

Alors bonne pratique !

Amélie Delaporte-Digard

A la recherche du bonheur

Amélie Delaporte-Digard
45549560.jpg

En ce jour de nouvelle année chinoise, je vous souhaite une très belle et prospère année du Chien de Terre.

D'après l'astrologie chinoise, cette année s'annonce très positive, malgré les challenges qui peuvent se mettre sur notre route.
Profitons de ces nouvelles énergies pour œuvrer pour le bonheur de chaque personne autour de nous.
A l'image du Chien, soyons fiable, digne de confiance, et aidons-nous pour un monde un peu plus uni.

Mais avant tout, notre bonheur repose sur une manière d'être.
Chaque personne a, dans sa vie, des moments merveilleux et des évènements difficiles. Dans ce contexte, l'une atteindra le bonheur et l'autre non.

Après avoir travaillé longtemps sur ce positionnement interne, sur cette manière d'être, sur ce lâcher-prise et centrage du corps et de l'esprit qui laisse la place au bonheur, une étude récente m'a intéressée. Allant dans le même sens, voici une explication plus « scientifique » et plus « occidentale » du chemin du bonheur.

 

Le Dr Robert Lustig, endocrinologue pédiatrique à l'université de San Francisco en Californie avance désormais le fait que la recherche du plaisir inhiberait le bonheur.

Pour cela, il différencie fondamentalement ces 2 principes :

  • Le plaisir a une courte durée, le bonheur est sur du long terme
  • Le plaisir se prend, le bonheur se donne
  • Le plaisir s’obtient avec des choses matérielles, le bonheur non
  • Le plaisir s’expérimente seul, le bonheur se retrouve dans les interactions sociales
  • L’extrême plaisir conduit à l’addiction, qu'elle soit matérielle ou mentale. Pas le bonheur
  • Et sur un plan physiologique, le plaisir est lié à la dopamine, alors que le bonheur est dû à la sérotonine.

Le plaisir agit donc avec la dopamine qui excite les neurones. Plus les neurones seront excités, plus il leur faudra de stimulations pour le même résultat. Et à force d'être stimulé, le neurone finira par mourir. Ce qui mène à l'addiction.

Au contraire, le bonheur dépend de la sérotonine. Elle permet de donner cette sensation de contentement et d'unité avec le monde qui nous entoure. La sérotonine est un inhibiteur neuronal, et non un excitant. Elle ralentit donc l'activité des neurones.

Mais les deux sont interdépendants : la production de dopamine ralentit la production de sérotonine, et vice-versa.

Dans son nouveau livre The Hacking of the American Mind, le Dr Robert Lustig en conclut donc que la recherche du plaisir inhiberait le bonheur.

Il est donc de notre ressort de travailler sur notre mental et notre corps, pour nous positionner intérieurement afin d'être prêt à offrir du bonheur à chaque personne que nous croisons sur notre chemin de vie.

Bonne fête du printemps à tous !

新年快乐!

Amélie Delaporte-Digard

Ouverture du Colombier, lieu dédié au bien-être

Amélie Delaporte-Digard

Un beau projet voit le jour !

Un lieu de où la nature redevient source de bien-être, un lieu pour se recentrer.

Ouverture du Colombier
sur la Loire, à Gien
à 1h30 de Paris, en voiture ou en train

Pour l'ouverture, Amélie, Josiane et Alain Delaporte-Digard vous accueillent sur un Week-end de 3 jours
(possibilité de faire 1, 2 ou 3 journées).

    •    Samedi 31 Mars - Apprenez à activer vos neurones - Yoga et Neurosciences
    •    Dimanche 1er Avril - La respiration transformatrice au service de votre émotionnel
    •    Lundi 2 Avril - Une méthode vers la pleine conscience : méditation en assise et en mouvement

gien.jpg

Au programme :

Samedi 31 Mars - Apprenez à activer vos neurones - Yoga et Neurosciences

           9h - Accueil avec Josiane, Amélie et Alain - tisane-détox phytothérapie
           9h30 - Présentation des neurosciences, avec Alain
           10h - Respiration en conscience - se relier avec l’extérieur, être en échange, avec Josiane
           10h45 - Postures éveillantes - visualisations respiratoires dans le corps en posture, avec Amélie
           12h - Marche silencieuse (si le temps le permet)
           12h30 - Repas
           14h - L’éveil des neurones - verticalité et conscience cellulaire, avec Alain
           14h45 - Yoga égyptien, avec Josiane
           16h15 - Phytothérapie
           16h30 - Postures et conscience cellulaire, avec Amélie
           18h - Satsang (Questions-réponses) avec Alain - conseil pour continuer chez soi

Dimanche 1er Avril - La respiration transformatrice au service de votre émotionnel

           9h - Accueil phytothérapie avec Josiane, Amélie et Alain
           9h30 - Présentation de la respiration éveillante et guérisseuse, avec Alain
           10h - Respiration orientée du haut vers les extrémités, avec Josiane
           10h45 - Yogathérapie - postures respirées vers une zone précise en difficulté ou pas, avec Amélie
           12h - Marche silencieuse (si le temps le permet)
           12h30 - Repas
           14h - L’impact de la respiration sur les émotions et les pensées, avec Alain
           14h45 - Stretching émotionnel - tendre pour détendre avec l’expiration libératrice, avec Josiane
           16h15 - Phytothérapie
           16h30 - Qi-gong du souffle et médecine chinoise de la respiration, avec Amélie
           18h - Satsang (Questions-réponses) avec Alain

Lundi 2 Avril - Une méthode vers la pleine conscience : méditation en assise et en mouvement

           9h - Méditation en Tai-Ji et mouvement de conscience (l’action dans l’inaction - et l’inaction dans l’action), avec Alain
           10h - Méditation en assise - relaxation, avec Josiane
           11h - Méditation dans le quotidien - karma-yoga, avec Amélie
           12h15 - Visualiser le repas et provoquer la mise en marche des sucs digestifs, avec Alain
           Repas guidé en silence méditatif (mastiquer 20 fois minimum)
           13h30 - Méditation en équilibre, avec Josiane
           14h15 - Méditation chinoise, avec Amélie
           15h15 - Satsang (Questions-réponses) avec Alain
           Fin du stage à 16h
 


Adresse : Le Colombier - 45500 Saint-Martin-sur-Ocre

Prix d’ouverture 150€ au lieu de 250€ par jour… avec repas détox-végétarien du midi et du soir.

  • Réservez votre séjour dès maintenant par téléphone, soit au 06 88 05 61 88 ou par info@sereni.tv (pour réserver, acompte de 50€)
  • Pour réserver votre hébergement, contactez en direct les hôtels, chambres d’hôtes ou gites (liste ci-dessous non exhaustive)
  • Pour le train et l’hébergement, n’oubliez pas que c’est le week-end de Pâques. Réservez à l’avance.

Suggestion :
Fermez vos écrans pour vivre la vraie vie : vous pouvez laisser votre téléphone ou votre tablette dans le coffre du centre en arrivant.  En cas d’urgence, vos proches pourront toujours vous contacter en téléphonant au 06 88 05 61 88.

Préparation :
Apportez une tenue souple et confortable, des chaussons de gym ou grosses chaussettes, des bottes ou chaussures pour se promener en extérieur … et votre bonne humeur. Mais vous pouvez aussi amener tous vos soucis, vos fatigues, vos tensions, vos souffrances et vos ruminations pour les laisser tomber en chemin.

 

Pour le logement - liste de différents hébergements à proximité :
- La Bodega - 32 à 39€ la nuit (propre et bonne ambiance) - http://www.hotel-restaurant-labodega.fr/hotel.php - 02 38 67 29 01
- Gite à Poily - portable - 4 chambres (200€/3 nuits - agites.com fermette de charme (poily)

Respirez, c'est la nouvelle année !

Amélie Delaporte-Digard

Tout d'abord, je tiens à vous souhaiter une merveilleuse année !
La santé bien sûr.
Le bonheur et l'enthousiasme de chaque instant.
Et une ample et paisible respiration. Grâce à ce dernier souhait, beaucoup de choses peuvent en découler pour une vie heureuse.

Physiologiquement, la respiration est un échange gazeux. A l'inspiration, nous absorbons du dioxygène O2, et à l'expiration, nous rejetons du dioxyde de carbone CO2. Cet échange se fait par l'intermédiaire du Poumon. Cet oxygène se fixe ainsi à l'hémoglobine du sang afin de le répartir dans l'ensemble du corps.
La respiration a également un rôle sur l'acidité du sang. En effet elle évacue le dioxyde de carbone, ce qui évite de faire baisser le pH sanguin.

Mais la respiration a également un autre sens, même pour nos scientifiques occidentaux. Nous parlons également de respiration cellulaire. Le dioxygène vient ici dégrader le glucose pour créer de l'énergie.

En Asie, cette notion de respiration cellulaire a été beaucoup développée. Une cellule est en effet une entité avec son propre fonctionnement, ses propres organites. De multiples échanges se font avec son milieu extra-cellulaire, ce qui crée un mouvement, une respiration cellulaire.

La peau a aussi sa propre respiration : la respiration cutanée.
Même si les quantités d'échanges gazeux sont très faibles chez l'homme (contrairement aux grenouilles par exemple), elle reste essentielle pour le bon fonctionnement de notre organisme.
Beaucoup de méthodes comme le Qi-Gong ont développé des exercices favorisant cette respiration cutanée.

En Inde, nous parlons de Pranayama. Traduit rapidement par respiration ou contrôle du souffle, ce mot se décompose en 2 termes :

  • « Prana », l'énergie vitale qui peut être vue comme l'air respiré ou comme l'oxygène, mais aussi comme une énergie circulant dans l'ensemble du corps, et dans l'ensemble de l'univers.
  • Et « ayama », l'expansion ou l'extension. Et non « yama » qui est le contrôle.

Cette explication de chaque terme nous amène donc à une traduction de ce mot sanskrit plus juste : « expansion de la dimension du Prana ».

Dans la pratique yogique du Pranayama, l'air entre donc dans le poumon, et la Prana se répartit dans le corps par les nadis, canaux de circulation de l'énergie.

La régulation de la respiration est assurée par le système nerveux autonome. Le système nerveux sympathique accélère la respiration et en diminue son amplitude. Alors que le système nerveux parasympathique augmente son amplitude et ralentit son rythme.
Il est alors évident que le stress va être un facteur important dans la dégradation de notre respiration.

Pour cette année, je vous propose de respirer mieux, plus ample, plus profond, plus lentement, plus heureux, à chaque instant.

Praniquement vôtre !

Amélie Delaporte-Digard

Apprendre à se détendre face au froid

Amélie Delaporte-Digard
Neige

En ce beau mois de décembre, ressentons les beautés de l'hiver arriver. Les montagnes blanchissent, les bonnets sont de sortie. Mais inutile de contracter les épaules et de se recroqueviller sur soi-même pour se protéger du froid.

Pour pouvoir apprécier le froid hivernal, il faut au contraire se détendre.
Si vous attendez sur le quai de la gare, avec une bise glaciale venant engourdir vos orteils, ne vous crispez pas ! Au risque de refroidir encore plus votre organisme.
Le corps régule sa température grâce à la chaleur du sang.
Lorsqu'il fait froid, les pores de la peau se rétractent et les vaisseaux sanguins se resserrent pour que la chaleur reste à l'intérieur de l'organisme.
Pour que le sang vous réchauffe jusqu'au bout des doigts, relâchez vos épaules et tout votre corps afin de laisser le sang et l'énergie circuler librement.

Si vous réussissez à détendre votre corps malgré le froid, vous soulagerez aussi la tension nerveuse.
En effet les nerfs parcourent l'ensemble du corps. Des contractions, ou du stress, maintiennent le système nerveux en perpétuelle stimulation.
D'après la médecine chinoise, les nerfs sont reliés au système du Foie. Organe très connu pour son aspect détoxifiant, son apaisement aidera à une meilleure circulation de l'énergie, à mieux stocker le sang, à calmer les colères, à faciliter la digestion, à réguler les menstruations pour les dames, à stimuler les tendons, les ongles et les yeux, et même à avoir de beaux cheveux !

Ce froid arrivant est donc une aubaine pour travailler ce relâchement conscient du corps face à quelque chose qui est ressenti comme une agression.
Alors profitons de cette période magique pour sentir son corps détendu et heureux de tout ce que la nature offre.

Féériquement vôtre

Amélie Delaporte-Digard

L'automne et ses merveilles

Amélie Delaporte-Digard
Automne

Les changements de saisons et donc de températures sont essentiels au bon fonctionnement de la nature et de notre corps.
L'automne est bien présent : les températures sont sensiblement plus fraîches, la pluie est plus présente.
La nature s'adapte à ce changement : les arbres gardent leur énergie et laissent leurs feuilles s’assécher et tomber, alors que les animaux se préparent doucement au froid de l'hiver en adaptant leur nourriture à la saison.

De notre côté, notre adaptation au changement de saison se fait en partie par notre alimentation. De merveilleuses soupes de potimarron, de succulentes châtaignes grillées ou une potée de choux et de carottes... Que nos papilles se régalent de ces goûts automnaux!

D'après les connaissances chinoises ancestrales, l'automne est une période de changement, avec un yang de l'été descendant et le yin de l'hiver naissant.
Cette période est idéale pour travailler sur l'organe du Poumon, et renforcer le Rein avant l'arrivée de l'hiver.

Je vous propose de vous accorder 5 à 10 minutes par jour, si possible le matin, afin de conscientiser votre corps à ces deux énergies de saison.

 

En automne, respirez!

Pour stimuler le Poumon rien de mieux que de pratiquer quelques respirations!
Asseyez-vous, à genoux ou les jambes croisées, le dos bien droit.
A l'inspiration, imaginez que les particules d'oxygène contenues dans l'air frais de l'automne entrent par le nez et emplissent avec douceur le bas-ventre, les côtes, puis le haut du poumon.
A l'expiration, laissez le ventre se vider, ainsi que le thorax.
Sur des respirations profondes, continuez ainsi environ 5 minutes.
Puis revenez à une respiration normale, plus quotidienne. Ressentez votre dos droit, les épaules basses, et les mouvements qui se mettent en action dans votre corps.

Puis avec la paume des mains, venez frotter avec vivacité le bas du dos. Vos lombaires vont se mettre à chauffer, ce qui activera le feu de Mingmen, activant ainsi les fonctions du Rein.
Stoppez ce frottement lorsque la zone est bien chaude. Puis ressentez simplement cette chaleur se diffuser dans le corps.

Le Poumon est donc bien l'organe à stimuler en cette saison. Le tissu qui lui est rattaché est la peau. Il faut donc également y avoir une attention particulière.
Avec le changement de saison, vous sentirez peut-être la peau qui tiraille un peu plus.
En effet, en cette saison, la peau à tendance à se déshydrater plus rapidement; pensez à la protéger.
Donc, démaquillez-vous bien le soir et le matin (Lait démaquillant et Lotion visage) !
Mettez une crème chaque matin. Si votre crème habituelle ne suffit pas, n'hésitez-pas à prendre une crème légèrement plus épaisse que d'habitude afin d'augmenter le film protecteur sur votre peau (par exemple remplacez la crème collagène par la crème régénératrice pendant cette période).

Bonne pratique et profitez bien de cette merveilleuse saison pour faire le plein de nature avec ses couleurs et odeurs si authentiques !

Amélie

Et si on s'apaisait pour une belle rentrée ?

Amélie Delaporte-Digard

Ca y est, c'est reparti !
Déjà septembre, et l'année entière doit s'organiser en seulement quelques jours.
Alors, prenons les choses une à une, et tout se passera bien !

Il n'y a pas longtemps, c'était encore farniente et repos. Voici donc quelques conseils pour passer en quelques jours à la vitesse supérieure, sans déjà enlever tous les effets positifs de vos vacances :

  • Avec toute cette pression, vous arriverait-il d'oublier un peu trop votre corps ?
    Ce qui est essentiel pour passer cette période avec brio c'est de toujours prendre un petit moment pour respirer consciemment.
    Inspirez en imaginant l'air rentrer par les narines et descendre jusqu'au bas ventre. Et expirez en suivant le chemin inverse. Avec profondeur et apaisement.
    Quelques minutes de conscience permettront d'apaiser l'esprit et d'oxygéner le corps, pour être plus performant et heureux.

  • Et si vous sentez que cette rentrée vous pèse déjà sur le moral, un exercice simple :
    Sur une grande inspiration, tapoter le crâne avec la pulpe des doigts avec douceur mais vivacité. Puis expirez en arrêtant le geste. Reprendre ces tapotements pendant 10 respirations.
    Puis effectuez des pianotements sur l'ensemble du visage, toujours en respirant profondément. Terminez par des glissés sur le visage, toujours dirigés vers l'extérieur et le haut.

  • Et tant que nous sommes dans les bonnes résolutions de début d'année, pourquoi ne pas en profiter pour s'organiser un temps pour soi en trouvant un cours de yoga, qi-gong, méditation... L'année pourra ainsi être plus apaisée.

Bonne pratique et bonne rentrée !

Amélie Delaporte-Digard

Formation d'Acupuncture esthétique faciale

Amélie Delaporte-Digard

Acupuncture esthétique coréenne

Formation à Paris en 2 sessions de 4&3 jours

avec Amélie Delaporte-Digard

 

L’acupuncture faciale esthétique (Facial Acupuncture for Charm and Elegance) est une technique coréenne créée par le Pr Song Jeong Hwa.

En stimulant les muscles du visage et du cou, cette pratique permet de remodeler le visage. Par la détente, le resserrement ou l’étirement des muscles, les aiguilles permettent de travailler en profondeur sur la structure même du visage.

Au programme : Présentation de l’acupuncture esthétique, anatomie de la face, principes et actions de l’acupuncture esthétique coréenne, technique d’aiguilles, repérage des muscles et puncture, technique des lignes verticales et horizontales.

Cette formation dure 7 jours en 2 sessions - 4 jours et 3 jours.
Elle aura lieu du 30 novembre au 3 décembre 2017 pour la première partie, et du 2 au 4 février 2018 pour la seconde partie.

Ce stage est réservé aux personnes déjà formées en l’acupuncture.
Le nombre de participants étant limité, il vous est vivement conseillé de réserver votre place à l’avance.

Lieu : Institut Chuzhen - 10 boulevard Bonne Nouvelle -75010 Paris

Pour tout renseignement, contactez Amélie sur amelie@comense.fr
Et les inscriptions se font sur le site de Chuzhen.

Soleil soleil...

Amélie Delaporte-Digard

L'été arrive à grands pas.
Si vous avez de la chance, vous prendrez l'air durant cet été.
De l'oxygène, peut être un brin iodé, et surtout du soleil !
Ses rayons nous réchauffent et nous offrent le plein de vitamine D et de Prana (énergie vitale selon l'Inde).
Mais à trop forte dose, ses effets peuvent être désastreux.
Ce que tout le monde sait maintenant est qu'il faut éviter de prendre des coups de soleil. Cela peut, à court ou long terme, provoquer de graves désordres pour notre peau.
Suite à l'exposition au soleil, la peau s'assèche et s'épaissit : des rides peuvent donc apparaître et un déséquilibre sébacé peut s'installer.

Quelques conseils pour passer cet été avec brio :

  • Bien sûr, il est très important d'appliquer une crème solaire lors d'une exposition au soleil prolongée. Je vous conseille de choisir la plus grande protection. Elle n'empêche pas le bronzage, mais diminue les réactions créées dans la peau par le rayons UV.

  • Le matin, nettoyez votre peau avec une lotion visage (Lotion 46 pour les peaux normales ou Lotion 48 pour les peaux sèches ou sensibles). Appliquez ensuite quelques gouttes de Jeunépiderme. Ce sérum contribuera à protéger et régénérer les cellules, et à éviter leur oxydation face aux rayons du soleil. Puis une crème de jour adaptée à votre peau.

  • Si vos mains réagissent vite au soleil, n'hésitez-pas à appliquer également du Jeunépiderme.

  • Le soir, un bon démaquillage est également primordial. La peau a besoin de bien respirer la nuit afin de mieux s'hydrater et retrouver ses fonctions sébacées normales.

  • Si votre peau a besoin d'une protection plus dense, le beurre de karité est un excellent allié. Il protège votre peau en ayant un léger indice protecteur.

  • Et n'oubliez pas votre chapeau, casquette ou pourquoi pas une belle ombrelle à l'image des chinoises qui la considèrent comme l'accessoire de mode indispensable !

Je vous souhaite un très bel été !

Amélie Delaporte-Digard

Promotions de Printemps

Amélie Delaporte-Digard

 

sur les best-sellers de la marque Françoise Morice

5 produits à -20%

du 1e au 24 juin 2017

Code

PRINTEMPS2017

 

Lait Démaquillant
Le Lait Démaquillant convient à tous les types de peaux. Grâce à son complexe de mauve et d'huiles de soja et tournesol il préserve la beauté de votre teint.

20,80€ au lieu de 26€

 

Lotion 46
Lotion tonique pour peaux normales et mixtes.
Les vertus calmantes et apaisantes de l'eau de fleur d'oranger offrent à votre peau douceur et souplesse. Les propriétés tonifiantes, légèrement astringentes de l'eau de rose, ravivent et purifient votre teint.

20,80€ au lieu de 26€

 

Lotion 48
Lotion tonique pour peaux sèches et sensibles.
Les vertus calmantes et apaisantes de l'eau de fleur d'oranger offrent à votre épiderme douceur et souplesse. La présence de glycérine d'origine naturelle contribue au maintien du taux d'hydratation cutanée, votre peau est apaisée et rééquilibrée.

20,80€ au lieu de 26€

 

Crème S.H.

Crème de jour hydratante
Soin anti-soif des peaux déshydratées. L'huile de soja et le squalane renforcent et prolongent l'hydratation apportée par l'aloe vera.


29,52€ au lieu de 36,90€

 

Fresh Cream

Crème de jour douceur
Préserve et réconforte les peaux les plus fragiles. Le calendula et l'huile de noisette nourrissent et protègent l'épiderme.


29,52€ au lieu de 36,90€

Auto-massage du visage

Amélie Delaporte-Digard

Le visage est, comme toutes les extrémités du corps, une zone réflexe où l’ensemble du corps est représenté. De nombreux méridiens passent également par le visage. Selon la médecine chinoise, chaque méridien est relié à un organe et un viscère, à des tissus du corps, à des fonctions physiologiques, à des émotions… En plus du lien de chaque point avec son méridien, les points peuvent avoir leurs propres actions, appelées "d’expérience".

Pour le bien-être de votre visage et donc également de votre corps, je vous propose des stimulations par pressions de différents points du visage.

points massage visage2.png



Tout d’abord pour masser les points, il suffit de positionner votre index ou votre majeur sur le point indiqué, puis d’effectuer une pression qui doit être agréable mais suffisamment appuyée pour de bons effets.
Puis en laissant le doigt sur ce point, effectuez de légères rotations, sans glisser sur la peau : 10 rotations dans un sens, puis 10 dans l’autre sens, avant de passer au point suivant.

Commençons par le point Shenting
C’est le point 24 du méridien Dumai (méridien gouverneur).
Ce point est situé légèrement au dessus de la ligne des cheveux, sur la ligne médiane.
Cette stimulation agit sur les orifices (yeux et nez essentiellement), et sur l'apaisement du mental.

Continuons à descendre sur cette même ligne, pour arriver au point Yintang. La stimulation de ce point entre les deux sourcils vous aidera à apaiser votre esprit. C'est un point clef car ici se superposent de nombreux muscles allant vers le front, vers les sourcils, et vers les yeux.

Ecartons-nous maintenant pour aller sur les tempes, dans la dépression à l’extérieur du sourcil.
Ce point Taiyang hors méridien a une action sur le système du Foie, l’apaisement du yang, et l’éclaircissement des yeux.

Revenons sous l’œil, dans une légère dépression en dessous de l’orbite, à l’aplomb de la pupille. Sibai est le 2e point du méridien de l’Estomac. Il est souvent légèrement sensible à la pression. Ce point va libérer la chaleur et agir sur les yeux, les sinus et l'ensemble des pommettes.

Sur ce même méridien de l'Estomac, appuyez maintenant sur le 4e point Di Cang, situé juste à l'extérieur de la commissure des lèvres.
Son action est très large : passant par différents muscles il agit sur les joues, le sillon et le contour de la bouche. Par le trajet de son méridien il travaille sur les yeux, le vent et la circulation de la face.

Puis le point 6 du méridien de l'estomac, Jia Che, se situe sur le muscle masseter, au sommet de ce muscle des mâchoires. Il agit autant sur les yeux, la bouche et les oreilles, que sur la circulation et la détente des mâchoires.
.

Pour terminer ce massage, n'oubliez pas de faire quelques glissés sur le visage. Pour ce faire, positionnez vos mains bien à plat au niveau de la bouche, et avec une légère pression, glissez-les vers l'extérieur et vers le haut.
Puis en partant du nez.
Et pour finir sur le front.

Votre visage est alors détendu et tonique, prêt pour une nouvelle journée.

Bonne pratique !

Amélie Delaporte-Digard

Les courbatures

Amélie Delaporte-Digard

Les courbatures sont des douleurs musculaires bénignes faisant suite à une activité physique intense. Ces douleurs n'apparaissent qu'à l'effort, jamais lorsque le muscle est au repos. Elles durent 24h à 72h et diminuent progressivement.

AdobeStock_62652772.jpeg

 

A quoi sont dûes les courbatures ?

Une activité physique plus intense qu'à votre habitude crée des microlésions des fibres musculaires. Ainsi la sensation douloureuse apparaît lors des contractions musculaires.

L'hypothèse que les courbatures découlent de la stagnation de l'acide lactique dans les muscles a été invalidée par les études scientifiques.

 

Comment prévenir les courbatures ?

Avant de reprendre une activité physique plus intensive, il est bon de respecter quelques règles afin de diminuer le risque de courbatures.

  • Reprise progressive de l'activité sportive

  • Echauffement du corps avant toute séance de sport

  • Bien boire avant, pendant et après l'effort

  • Avoir une respiration la plus ample possible pour une meilleure circulation

  • S'étirer juste après l'effort en douceur, sans jamais donner d'à-coups aux muscles

 

Si malgré toutes ces attentions, les courbatures sont quand même apparues, voici quelques conseils et traitements recommandés.

  • La massage est un excellent moyen d'accélérer l'auto-réparation du corps. Des techniques douces seront utilisées afin de ne pas augmenter les microlésions, mais augmenter la vascularisation aidant la régénération tissulaire.

  • Le drainage lymphatique manuel est également une excellente méthode qui permet de diminuer la sensation douloureuse par son action antalgique, et d'accélérer la régénération tissulaire par l'activation du système immunitaire.

  • Prendre un bain chaud au gros sel (non raffiné) diminue les courbatures.

  • Avoir une bonne alimentation et boire suffisamment d'eau est également important.

  • Certaines plantes aident aussi notre corps à se remettre de nos efforts : cataplasme ou pommade d'arnica, infusion de feuilles de cassis ou de reine-des-prés.

 

Il ne vous reste plus qu'à continuer vos pratiques sportives régulièrement afin d'éviter les courbatures.

Et respirez pour faire le plein d'oxygène !

Amélie Delaporte-Digard

Le beau temps est de retour !

Amélie Delaporte-Digard

Bienvenue dans cette fabuleuse saison qu'est le Printemps. Au programme : douceur, sourire, changement et renouveau.
Profitons de cette nouvelle énergie que nous offre la nature pour nous remettre sur les rails : un corps en bonne santé et un mental heureux !

 

Côté beauté :

Profitez de ce beau temps pour bien purifier votre peau avec un bon démaquillage (lait démaquillant suivi d'une lotion visage) et appliquer une crème de jour plus légère qu'en hiver.


Côté mieux vivre :

D'après la médecine chinoise, c'est la saison du Foie. Afin d'aider cet organe, favorisons la circulation de l'énergie et la purification du sang.

Une alimentation légère et verte est ainsi recommandée.

Au lever, 20 minutes avant le petit-déjeuner, buvez une tasse d'eau chaude; elle vous apportera une magnifique purification du corps.

Et dans votre pratique de Qi-gong ou de Yoga, insistez sur les postures d'ouverture des flancs.


Côté respiration :

Après un hiver marqué par des pics de pollution intense, nos poumons n'ont jamais eu autant besoin d'oxygène.

Asseyez-vous si possible dehors, sentez la fraîcheur de l'air, la chaleur d'un rayon de soleil sur votre peau. Le dos bien droit, le visage ouvert et un sourire au bord des lèvres.
Allongez progressivement votre respiration.
A l'inspiration, imaginez les particules de bonheur contenues dans cet air empli de renouveau entrer par vos narines jusqu'au bas ventre.
Et à l'expiration, imaginez le mouvement inverse.
Une douzaine de respirations vous apporteront toute l'énergie nécessaire à votre quotidien.


Côté maison :

C'est la période idéale pour faire un grand rangement de printemps. Vivre dans une maison bien rangée et propre vous aidera à vous sentir mieux et heureux.

 

En rangeant votre intérieur et axant votre pratique, ce printemps s'annonce merveilleusement heureux !
Profitez donc de ce redoux.

Amélie Delaporte-Digard

Happy Holi !

Amélie Delaporte-Digard

Ce 13 et 14 mars, toute l'Inde entre en fête pour célébrer l'arrivée du printemps.

Au delà de ce qu'on retenu les occidentaux qui est de faire la fête en s'aspergeant de couleurs, cette célébration hindouiste est très importante. Le renouveau printanier est le symbole de la victoire du bien contre le mal.
Profitez de cette journée pour pardonner et remettre les situations à plat.

 

La légende raconte qu'un roi indestructible, Hiranyakashipu, avait décidé d'être un dieu. Ainsi chacun devait le vénérer.
Or son fils Prahlada, en désaccord avec son père, préférait vénérer le dieu Vishnu.
Hiranyakashipu est ainsi entré dans une colère folle. A l'aide de sa sœur Holika, ils infligèrent de nombreux supplices à Prahlada. Mais ce dernier, avec l'aide de Vishnu, vaincu Hiranyakashipu.

Happy Holi
Om Shanti

Vibrations, l'art du relâchement

Amélie Delaporte-Digard

En massage, de nombreuses techniques sont à notre disposition.
Techniques de pressions, de roulements, de glissés, de frottements, de grattages, de vibrations... Une infinité de techniques appartenant à différents massages, à différentes cultures et surtout à différentes actions désirées.
Effectivement, en fonction des besoins du corps, un bon masseur doit adapter ses mouvements, la force et les zones travaillées.


Je souhaite m'attarder un peu sur la vibration.
De nombreuses formes existent, modulant des aspects :
- la vitesse : rapide ou lente
- l'appui : avec un appui large comme la paume de la main ou un appui fin comme la pointe d'un doigt
- la direction : faisant un mouvement superficie/profondeur, avant/arrière ou droite/gauche...

Mais pourquoi et quand utiliser ces vibrations ?
La vibration a un incroyable effet sur le corps. Elle pénètre beaucoup plus facilement en profondeur.
En effet une pression peut être stoppée par des muscles trop tendus. Mais la vibration permet de traverser plus facilement ces blocages pour travailler directement en profondeur, ou au cœur de cette tension.
Les vibrations sont connues pour leurs multiples effets :
- relâchent les muscles
- augmentent la vivacité musculaire et la récupération après effort
- diminuent la tension tendineuse
- améliorent l'élasticité des tissus
- favorisent la circulation du sang, des liquides physiologiques et de l'énergie
- aident les organes et les tissus à retrouver leur place
- diminuent la douleur
- activent une zone du corps pour aider à l'auto-réparation
- apaisent le mental et diminuent le stress

Les coréens sont bien connus pour avoir développé et largement utilisé les vibrations dans leur massage. Ici le corps se met en mouvement, en torsion, en extension utilisant vibrations et balancements pour permettre au corps un relâchement autant physique que mental.

 

Amélie Delaporte-Digard

鸡年大吉! Très belle année du coq du feu !

Amélie Delaporte-Digard

Le 28 janvier, une nouvelle année a débuté en Chine, qui sera sous les auspices du Coq de Feu.

Comme tout le monde le sait, le coq est un animal fier de ce qu'il a accompli et qui aime s'affirmer. Ainsi cette année nous réclamera des efforts réguliers, mais l'innovation et le progrès seront au bout du chemin.

L'élément Feu sera plus précisément un Feu Yin. Loin de la chaleur du soleil, on pourrait le comparer à la flamme d'une bougie. Apparemment elle ne réchauffe que peu, mais elle est constante et discrète. Le Coq de Feu sera ainsi un coq actif, efficace et entreprenant.

Je vous souhaite donc une merveilleuse année où vos efforts seront efficaces, sans oublier de sourire à la vie.


Petit saut spatial :

Dans chaque culture, les animaux sont appréhendés avec leurs caractéristiques propres.
Petit détour en Inde, où le kukkuta, le coq, est vu de la même manière, droit et fier.

 

Kukkutasana : Posture du Coq

En Yoga, la posture du coq est une posture assez tonique.
Cette posture renforce les bras et les poignets et étire la poitrine. Elle travaille également sur le mental grâce à sa recherche d'équilibre.

Note : Pour prendre la posture du coq, il faut avoir les bras et poignets suffisamment toniques. Comme dans chaque posture de yoga, ne forcez jamais, respectez toutes les étapes et allez à votre rythme !

 

Pratique

  • Asseyez-vous en posture du Lotus.
    Pour prendre cette position, asseyez-vous les jambes tendues devant vous. Repliez une jambe entièrement, genoux vers le plafond. Ouvrez la jambe sur le côté, et venez déposer le cou-du-pied sur le haut de la cuisse opposée. Lorsque ce coté est confortable, pliez l'autre jambe.

  • Passez les bras entre la cuisse et le mollet, le plus proche possible du genoux. Et les glisser jusqu'aux coudes.

  • Placer les mains fermement sur le sol.

  • En poussant progressivement sur les mains, élevez le corps sur l'expiration. Les mains sont le seul point de contact avec le sol.
    Le dos bien droit, la nuque étirée, le regard se pose sur le sol devant vous. Respirez profondément dans la posture du coq.
    Gardez la posture tant qu'elle est confortable.
    Puis redescendre doucement avant de changer le sens des jambes.


Si cette posture vous paraît insurmontable, ne vous découragez pas! Commencez par la posture de lotus ou de demi-lotus (avec une seule jambe) afin de préparer le corps, qui saura quand se lancer dans l'aventure.

 

Amélie Delaporte-Digard

Bonne année toute en beauté !

Amélie Delaporte-Digard

Que cette année 2017 soit un merveilleux voyage où bonheur, beauté et féérie jalonneront votre route.
Pour cette année, je vous propose de laisser glisser les problèmes, et de vous concentrer sur le plaisir de vivre. Rien de tel pour respirer le bonheur, à chaque instant de cette belle année !

Après avoir profité des fêtes, et pour bien commencer cette année, quelques conseils santé/beauté :

 

  • Retrouvez une alimentation équilibrée

    Je sais c'est un conseil bateau. Mais néanmoins très utile ! Après quelques excès pendant les fêtes, profitez de ce retour chez vous pour manger des légumes (eh oui les fibres aident beaucoup), d'autant plus digests qu'ils sont cuits et chauds. N'oubliez pas malgré tout quelques céréales (riz, quinoa...) et si possible les légumineuses qui agrémenteront vos repas.

 

  • Purifiez votre peau, sans trop

    Quelques impuretés sont apparues sur votre visage ? Cela est dû aux excès alimentaires ou à la pollution; il est important de bien nettoyer votre peau. Un gommage (à grains ou en lotion) une fois tous les 15 jours serait idéal. Par contre, ne rapprochez pas trop vos gommages. Au delà d'un par semaine, votre peau se sentira agressée et développera plus d'impuretés ou une sécheresse.
    Pensez également à bien purifier matin et soir votre visage en utilisant un coton de lotion visage !

 

  • Bien protéger votre peau

    Face au froid et à la pollution, il est essentiel de bien protéger votre visage. Pour cela, chaque matin, après avoir bien nettoyé votre peau grâce à une lotion visage, appliquez une crème de jour adaptée. Si vous sentez votre peau trop agressée, n'hésitez-pas à utiliser une crème légèrement plus grasse, ce qui augmentera l'effet protecteur.

 

  • Bougez

    Une activité physique régulière est très importante pour faciliter les mouvements dans le corps. Et les mouvements, c'est la vie ! Alors yoga, qi-gong, gymnastique, arts-martiaux, capoeira, vélo ou même curling, à vous de trouver un sport adapté et qui vous plaît !

 

  • Renforcez votre système immunitaire

    Avec ces changements de températures, de multiples microbes se manifestent. Et oui, nous voilà dans la période grippale. Pour renforcer votre système immunitaire, faites 3 séances de drainage lymphatique avant d'être malade. Votre énergie défensive sera ainsi certainement plus forte que les microbes qui passeront par là.

 

  • Et respirez !

    Profondément et consciemment : augmenter votre capacité respiratoire rendra sans aucun doute votre vie plus heureuse et votre corps plus vif.