Cômense

peau

Sèche ou déshydratée ?

Amélie Delaporte-Digard

Beaucoup de personnes confondent une peau sèche et déshydratée.
Faisons un point sur cette différence.

Certaines glandes sont présentes dans la peau. Cela permet d'excréter différentes substances.
Les glandes sudoripares font sortir de la sueur à la surface de la peau.
La glande sébacée quand à elle fait sortir du sébum, donc du gras.
Grâce à ces sécrétions, une fine couche est présente en permanence à la surface de notre peau : le film hydro-lipidique.

Imaginez une fine couche d'eau à la surface de la peau, avec une fine couche de gras qui la recouvre. C'est grâce à ce film que la peau peut rester bien hydratée (par l'eau) et nourrie (par le gras).
Si la couche de gras diminue, la peau va avoir moins de gras, mais l'eau va également s'évaporer et va donc perdre son hydratation.

Au delà de l'importance de ce film hydro-lipidique, notre peau a tendance à se déshydrater avec l'âge à cause de la diminution des échanges entre le derme et l'épiderme.


Alors quelle différence entre sèche et déshydratée ?

Une peau sèche est une peau qui manque de gras.
Une peau déshydratée est une peau qui manque d'eau.

Vu le fonctionnement du film hydrolipidique, nous pouvons avoir une peau qui manque d'eau, donc déshydratée, ou une peau qui manque d'eau et de gras.


Mais comment les reconnaître ?

Un peau sèche est une peau qui va tirailler régulièrement, qui se marque plus facilement, qui peut présenter des desquamations plus rapidement.

Une peau déshydratée peut tirailler mais pas en permanence. On peut voir des ridules dûes à une sécheresse. Et cela s'améliore quand on boit suffisamment d'eau.


Quels produits utiliser ?

Pour une peau déshydratée

Le matin : se laver le visage avec un coton de Lotion 46, puis appliquer la crème de jour SH.

En cure d'1 mois, 3 fois par an, appliquer le sérum Jeunépiderme sous votre crème de jour.

Le soir : se démaquiller avec du Lait démaquillant, puis rincer à la Lotion 46.

Appliquer le Masque crème anti-âge chaque semaine.

 

Pour une peau sèche

Le matin : se laver le visage avec un coton de Lotion 48, puis appliquer la crème de jour Collagène, ou la crème Régénératrice si votre peau nécessite plus de protection.

En cure d'1 mois, 4 à 5 fois par an, appliquer le sérum Jeunépiderme sous votre crème de jour.

Le soir : se démaquiller avec du Lait démaquillant, puis rincer à la Lotion 48.

Appliquer un masque de Novaderme en fine couche chaque semaine.

Les gommages

Amélie Delaporte-Digard

Qu’est-ce qu’un gommage?

Un gommage est un produit cosmétique permettant d’enlever les peaux mortes de la couche la plus superficielle de la peau.

 

La peau s’organise en 3 couches : l’hypoderme la couche la plus profonde, le derme et l’épiderme en superficie.
Dans l’épiderme, les cellules naissent en profondeur et remontent progressivement à la surface en se détériorant progressivement et finissent par mourir et se desquamer. Cela crée comme un ciment permettant ainsi de conférer à la peau sa fonction de protection mécanique.
Des peaux mortes se retrouvent donc naturellement à la surface de la peau. Et pour le maintien du bon fonctionnement du corps il en faut!

Le gommage permet d’enlever la partie la plus superficielle de ces peaux mortes, mais pas toutes.
De temps en temps c’est intéressant de diminuer l’épaisseur de ses cornéocytes afin de faciliter les échanges cutanés.
En fonction des peaux, un gommage tous les 2 ou 3 semaines est idéal. Mais fait trop souvent, la peau peut se sentir agressée et aller vers un dysfonctionnement : elle pourra s’assécher ou devenir plus grasse.


Plusieurs gommages existent.

Les gommages mécaniques, ou à grains, sont des crèmes contenant des petites particules. C’est en effectuant des rotations que ces particules frottent contre la peau et décolle ainsi les peaux mortes.

Mon conseil visage : Gommage visage, de Françoise Morice
Cette crème exfoliante gomme les irrégularités grâce à sa poudre de bambou. L’association du beurre de karité réparateur et de l’extrait de busserole apporte confort et souplesse.

Mon conseil corps : Gommage corps, de Françoise Morice
Cette crème exfolie tout en douceur grâce à la poudre de noyaux d'abricots. Les propriétés de l'extrait de busserole et de réglisse associées aux vertus adoucissantes et nourrissantes du beurre de karité laissent la peau de votre corps lisse et soyeuse.


Les gommages chimiques, ou enzymatiques, sont généralement sous forme de gel ou de lotion. Suite à l’application du produit, les enzymes viennent grignoter les peaux mortes. Rincez ensuite méticuleusement le visage avec une lotion visage.

Mon conseil visage : Kératolyse, de Françoise Morice
Grâce à son actif gommant associé à l'eau de rose, la Kératolyse élimine les rugosités. La glycérine d'origine naturelle laisse la peau douce.

 

J’insiste bien sur le fait que le gommage enlève partiellement les cellules mortes.
Les peeling en revanche en enlèvent une plus grande partie, ce qui est moins bien pour la santé.

Attention aux compositions de vos produits cosmétiques !

Amélie Delaporte-Digard

Le site Sereni Magazine m'a demandé de faire un point sur l'importance de la composition de nos produits cosmétiques.
Cette demande fait suite à une observation : depuis de nombreuses années, l'espérance de vie augmente sans cesse.
En effet, nos sociétés modernes sont moins contraignantes physiquement (amélioration du confort de vie, travail moins pénible...), la connaissance de l'hygiène de manière générale à également augmenté. L'accès aux soins et leurs qualités jouent également un rôle.
Ainsi notre mort se repousse toujours un peu plus loin. Enfin, cela était vrai jusqu'à peu.

La courbe vient de commencer de s'infléchir dans le sens inverse. L'âge moyen de vie commence à présent à diminuer.
Même si cette tendance reste à confirmer, les raisons sont multiples : 

  • l'environnement qui se dégrade (pollution, irradiations, ondes...) et qui demande une grande adaptation du corps
  • une prise déraisonnée de médicaments qui contribuent à affaiblir le corps
  • un corps pas assez éduqué à ce qui est bon pour lui (postures, respiration, alimentation, état d'esprit...)
  • une alimentation déséquilibrée par de mauvaises habitudes mais aussi par la qualité des produits qui se dégrade (pesticides, ogm, produits industriels...)
  • et n'oublions pas que les facteurs nocifs pour notre santé peuvent aussi venir par la peau. Il est donc essentiel de porter un attention particulière à nos produits cosmétiques.

Etre belle plus longtemps oui ! Mais surtout pas au détriment de notre santé.

Dans chaque produit cosmétique, nous retrouvons différents ingrédients ayant des buts bien précis :

  • Des principes actifs : les ingrédients donnant l'efficacité au produit (ça rend le produit hydratant, purifiant, apaisant...)
  • Des adjuvants : aidant l'effet du principe actif, et l'aidant à pénétrer la peau si nécessaire
    • Des agents lipophiles ou hydrophiles : pour permettre de rendre le produit plus gras ou plus léger. Gère aussi la pénétration dans la peau.
    • Des tensio-actifs : pour l'efficacité ou la texture du produit
  • Des additifs :
    • Des agents de consistance : pour la texture du produit
    • Des agents parfumants : pour l'odeur
    • Des conservateurs : pour éviter la prolifération des bactéries et éviter l'oxydation du produit.

Des substances nocives peuvent être contenues dans chaque catégorie, même si on les retrouve plus facilement dans les additifs. Or cette catégorie est essentielle. Sans conservateur, votre crème ne tiendrait pas 3 jours sans risque de contamination.
Alors des conservateurs oui, mais pas n'importe lesquels.

 

Attention aux perturbateurs endocriniens !

Les perturbateurs endocriniens sont des substances très nocives car elles effectuent une modification à court ou long terme sur les sécrétions de nos glandes. Sauf que ces glandes nous servent énormément pour réguler notre corps à plein de niveau : humeur, stress, reproduction...
Ces perturbateurs sont dits très dangereux chez les enfants et la femme enceinte. Mais même si l'adulte aura moins de réactions sur le moment, il n'en reste que notre corps en subira les effets.

 

Attention aux produits irritants !

Des substances sont également utilisées dans les produits cosmétiques, même si elles peuvent créer des irritations cutanées. A éviter !

 

Attention aux produits allergènes !

Les substances allergènes augmentent le risque de créer des allergies ou intolérances suite à l'application du produit.

Liste des substances à éviter :

  • Ammonium Lauryl Sulfate et Sodium Lauryl Sulfate → Irritant
    Ces 2 substances sont des agents lavants qui se retrouvent dans des shampooings, gels douche, dentifrices...

 

  • Benzophenone-1, benzophenone-3 → Perturbateurs endocriniens et allergènes
    Présents essentiellement dans des eaux de cologne, déodorants ou vernis à ongles, il présente une fonction de filtre UV et protecteur de formule. Il a un très fort risque sur les produits non rincé.

 

  • BHA (Butylated Hydroxyanisole) → Perturbateur endocrinien
    Cet anti-oxydant utilisé dans les crème hydratante et produits capillaires, est extrêmement toxique. Il est classé comme « cancérogène possible », toxique pour la reproduction et perturbateur endocrinien. Une demande a été faite pour retirer cette substance du marché.

 

  • Butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben → Perturbateurs endocriniens
    Les fameux parabens sont également des perturbateurs endocriniens. Utilisés dans la plupart des produits cosmétiques, ce conservateur est excellent contre tout type de bactéries et protège contre l'oxydation.
    En réalité tous les parabens ne sont pas nocifs. Ceux à courte chaîne comme l'éthylparaben et le méthylparaben ont été reconnus comme inoffensifs. Alors que les plus dangereux sont les Isobutylparaben, Isopropylparaben, Benzylparaben, Pentylparaben, Phenylparaben.

 

  • Cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane → Perturbateurs endocriniens
    Ces substances sont utilisées pour adoucir la peau. Ce deuxième est en plus toxique pour la reproduction.

 

  • Ethylhexyl methoxycinnamate ou Octyl methoxycinnamate → Perturbateurs endocriniens
    Ce filtre-UV est utilisé dans de nombreuses crèmes de jour, fond de teint, stick à lèvres, sans mention de protection UV. Il perturbe les œstrogènes et les fonctions thyroïdiennes.

 

  • Methylisothiazolinone (MIT), methylchloroisothiazolinone (MCIT) → Allergènes
    Ce conservateur a été distingué Allergène de l'année par l'American contact dermatitis society. Ils devraient être interdits depuis peu sur les produits sans rinçage.

 

  • p-Phenylenediamine → Allergène
    Ce colorant se trouve très fréquemment dans les colorations capillaires, mais aussi dans les tatouages éphémères. Il a un très gros risque allergène.

 

  • Phenoxyethanol → Toxique pour le foie
    Ce conservateur a largement remplacé les parabens dans une large gamme de produits cosmétiques. Or il s'avère qu'il est toxique pour le foie et pour le sang. Considéré comme quasi-inoffensif chez l'adulte, il est très nocif chez l'enfant. On retrouve malgré tout de nombreux produits pour bébé en contenant.

 

  • Triclosan → Perturbateur endocrinien
    Ce conservateur antibactérien très utilisé a été révélé comme perturbateur endocrinien sur l'hormone œstrogène et sur la fonction thyroïdienne.

 

  • Autres allergènes
    De nombreuses autres substances sont allergènes à différents degrés. On y retrouve essentiellement des parfums et quelques conservateurs. Elles sont souvent insérée en très faible quantité ce qui cause moins d'impact sur notre santé.
    Alpha-Isomethyl ionone
    Amyl cinnamal
    Amylcinnamyl alcohol
    Anise alcohol
    Benzyl alcohol
    Benzyl benzoate
    Benzyl cinnamate
    Benzyl salicylate
    Butylphenyl methylpropional
    Cinnamal
    Cinnamyl alcohol
    Citral
    Citronellol
    Coumarin
    Eugenol
    Evernia furfuracea extract
    Evernia prunastri extract
    Farnesol
    Geraniol
    Hexyl cinnamal
    Hydroxycitronellal
    Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene carboxaldehyde
    Isoeugenol
    Limonene
    Linalool
    Methyl 2-Octynoate

 

Pour mieux respecter sa peau et sa santé, utilisez donc des produits naturels et sains.
Une bonne lecture des étiquettes s'avère ainsi essentielle dans le choix de vos produits cosmétiques.

Nous reviendrons dans un prochain article sur les ingrédients sous un autre regard : respecter son environnement et notre chère planète.

Sainement votre !

Amélie Delaporte-Digard

 

Source : UFC Que Choisir !

Comment bien se démaquiller?

Amélie Delaporte-Digard

S'il y a un geste essentiel à faire quotidiennement c'est de se démaquiller !
Avec ou sans maquillage, en ville, en campagne ou en montagne, avec ou sans soleil... la peau a besoin d'un bon nettoyage chaque soir.
Le démaquillage va permettre d'enlever le maquillage bien sûr, mais aussi la pollution et les toxines que notre peau libère.
Bref pour garder une peau belle, jeune et en bonne santé, (madame et monsieur!) démaquillez la toute les soirs !

 

Différentes étapes à respecter pour le démaquillage de votre peau :

  • Utilisez d'abord un produit démaquillant. Le lait démaquillant est souvent le plus doux pour la peau, tout en étant très efficace pour enlever les impuretés lipophiles (graisseuses).
    Mon conseil : le lait démaquillant Françoise Morice. A base de mauve pour plus de douceur pour la peau, ce produit bio allie efficacité du démaquillage et respect cutané.
    Mettez donc sur un coton une noix de lait démaquillant à déposer sur différentes parties du visage et émulsionner ce lait au contact de la peau. Réitérer cette étape autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de marque de maquillage.

 

  • Un produit démaquillant doit impérativement être rincé. Eviter à tout pris l'eau du robinet ! Utiliser un coton imbibé de lotion adaptée à votre type de peau. Effectuer des mouvements circulaires avec ce coton sur l'ensemble du visage et du cou. Réitérer jusqu'à ce que le coton soit complètement propre après le passage.
    Mon conseil : la lotion 46 de chez Françoise Morice pour les peaux normales à grasse. L'eau de fleur d'oranger calme et apaise, alors que l'eau de rose offre ses vertus tonifiante et légèrement astringente.
    Pour les peaux sensibles et sèches, optez plutôt pour la lotion 48. Ainsi l'eau de fleur d'oranger s'alliera à la glycérine d'origine naturelle pour l'apaisement de la peau et son maintien du taux d'hydratation.

 

Après votre démaquillage du soir, laissez juste votre peau nue, afin de retrouver une meilleure respiration cutanée, permettre une meilleure purification de la peau tout au long de la nuit, mais aussi garder la capacité de la peau à se régénérer par elle-même... Nous en reviendrons plus en détail dans un prochain article.