Cômense

Vibrations, l'art du relâchement

Amélie Delaporte-Digard

En massage, de nombreuses techniques sont à notre disposition.
Techniques de pressions, de roulements, de glissés, de frottements, de grattages, de vibrations... Une infinité de techniques appartenant à différents massages, à différentes cultures et surtout à différentes actions désirées.
Effectivement, en fonction des besoins du corps, un bon masseur doit adapter ses mouvements, la force et les zones travaillées.


Je souhaite m'attarder un peu sur la vibration.
De nombreuses formes existent, modulant des aspects :
- la vitesse : rapide ou lente
- l'appui : avec un appui large comme la paume de la main ou un appui fin comme la pointe d'un doigt
- la direction : faisant un mouvement superficie/profondeur, avant/arrière ou droite/gauche...

Mais pourquoi et quand utiliser ces vibrations ?
La vibration a un incroyable effet sur le corps. Elle pénètre beaucoup plus facilement en profondeur.
En effet une pression peut être stoppée par des muscles trop tendus. Mais la vibration permet de traverser plus facilement ces blocages pour travailler directement en profondeur, ou au cœur de cette tension.
Les vibrations sont connues pour leurs multiples effets :
- relâchent les muscles
- augmentent la vivacité musculaire et la récupération après effort
- diminuent la tension tendineuse
- améliorent l'élasticité des tissus
- favorisent la circulation du sang, des liquides physiologiques et de l'énergie
- aident les organes et les tissus à retrouver leur place
- diminuent la douleur
- activent une zone du corps pour aider à l'auto-réparation
- apaisent le mental et diminuent le stress

Les coréens sont bien connus pour avoir développé et largement utilisé les vibrations dans leur massage. Ici le corps se met en mouvement, en torsion, en extension utilisant vibrations et balancements pour permettre au corps un relâchement autant physique que mental.

 

Amélie Delaporte-Digard